Prix Marcellin Yacé de la créativité. Saison 2

Publié le

Bientôt 6 ans que « la tour de contrôle » nous a quitté. Du coté de l’espace culturel et Gastronomique LA KARTIER sise à la Riviera 2 (mon village), Khady Bomou et son personnel s’apprêtent à rendre un hommage à ce grand musicien, ce grand ami, ce grand frère, ce grand artiste. Un hommage et pas n’importe lequel. Par la deuxième édition du « prix Marcelin Yacé de la créativité » il s’agit d’inculquer à des artistes, dans divers domaine, les principales vertus qui constituaient les fondements du boulot de celui-là qui fut l’un des plus grands musiciens de ce pays. De plus amples infos dans cet entretien que nous avons eu avec Khady Bomou, responsable de l’espace la KARTIER, promotrice du prix et amie de Marcelin Yacé.

 

Bonjour Khady. Parles-nous du prix Marcelin Yacé de la créativité.
Le prix Marcellin Yacé de la créativité a pour double ambition de rendre hommage à Marcellin, l'un des artistes les plus doués de sa génération et de permettre aux talents naissants de s'exprimer et de s'imprégner de l'exemple et des qualités d'homme de culture de Marcellin Yacé.

Comment est-ce que tu as reçu et vécu la triste nouvelle du 18 septembre 2002
j'étais en vacances en Espagne et c'est en rentrant d'une virée (nous étions dans un night de la plage de Ben Almadema appelé "Costa de marfil", Côte d'Ivoire en espagnol) que nous avons vu les images du coup à la télé. C'est le lendemain seulement que nous avons réussi à  joindre quelqu'un au pays qui nous a automatiquement annoncé la triste nouvelle. Ca été un choc douloureux et révoltant qui prend aux tripes ! Je ne voulais pas le croire.

Toi qui étais si proche de Marcellin, sur quel projet  (artistique) travaillait-il quelques jours avant son tragique décès ?
Je ne peux pas vous le dire exactement parce que j'étais partie depuis un mois et demi déjà. Avant mon départ, il travaillait sur "Première dame" de Honakami.

Son œuvre selon toi est-elle poursuivie ?
Oh oui ! Il a inculqué l'amour du travail bien fait à bons nombres de ses "protégés"  dont les œuvres sont la preuve aujourd'hui. Je pense en autres à : Manou Gallo, Dobet,  Bagnon, Honakami etc...
 

MArcellin Yacé et le zouglou ?
Il était pour que les chanteurs zouglou se comportent en professionnels qui prennent leur travail au sérieux. Marcellin a mixé, arrangé et masteurisé plusieurs œuvres zouglou.

Le mot de la fin
Quand un homme, un artiste de la taille de Marcellin Yacé n'est plus, son œuvre, ses projets pour la musique ivoirienne et son amour pour le travail bien fait ne doivent pas être enterrés avec lui. La jeunesse peut en profiter encore. Il faut donc leur en donner l'occasion et c'est ce que "le prix marcellin yacé de la créativité" ambitionne de faire.
Nous invitons tous les artistes qui l'ont connu, aimé, avec qui il a travaillé et surtout les jeunes artistes et les amateurs de musique de bonne facture à venir revivre Marcellin Yacé du 10 au 20 septembre à l(espace gastronomique et culturel La Kartier.
(07.39.40.87 / 06.14.52.49 / 01.41.71.48)

 

 

Publié dans événement

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

varold 18/09/2008 10:54

les artistes ne meurent jamais. Marcellin est une icône.le plus grand arrangeur que ce pays ait eu. paix a son âme.