Abidjan en mode "TAM-TAM BAR"

Publié le

Il y a quelques années, écouter un titre zouglou dans un bar VIP relevait du miracle. A fortiori y entendre un tam-tam crépiter. Aujourd’hui le zouglou s’impose de plus en plus dans ce genre d’environnement… sous toutes ces facettes. On est passé du traditionnel « piano-bar » au « tam-tam bar » dans certaines communes d’Abidjan. De Cocody à Yop en passant par Marcory et/ou treich, les bars affichent complets pendant tous les programmes dédiés au zouglou. Que ce soit au BAR le Recto-Verso à Yop, au Maquis le Lycée à Marcory, au VIVALDI à Treich ou encore au Gargamel VIP, le zouglou, non seulement se joue mais se vit, de for belle manière. Etant une philosophie, dans ces différents lieux on découvre et on y pratique ses principaux fondements : le partage, l’humour, le respect de l’autre, etc. Très intéressant parcequ’on a maintenant des lieux où on pourrait faire découvrir la musique nationale à des touristes par exemple ou encore à des amis de passage en cote d’ivoire. Le reggae, la rumba, le jazz en LIVE c’est bien beau. Mais quand on rajoute le Zouglou à cette liste de musique urbaine, c’est plus intéressant. Espérons que les proprio ou gérant de bars qui hésitent encore à passer en mode « tam-tam bar » rejoignent le mouvement, pour le bonheur de leur clientèle qui à coup sur appréciera.

Publié dans événement

Commenter cet article